Tag Archives: Sandro

Méli-Malo

12 Juil

Robe Sandro.

« Bourg la Reine? C’est la campagne, ici! » – Les pauses miam-pipi-clopes sur l’autoroute -Les soirées fifilles à deux – On a loupé #SS4, ohèmgéquoi – On a philosophé entre copines sur la plage à 1h du mat’ – Une petite crêpe au sucre pour le petit-déjeuner – Une petite sieste sur la plage, pour se réveiller couleur écrevisse – Se faire surprendre par la mer, le « Be », le i-pod, le BB allaient prendre cher – Ce dernier qui a d’ailleurs hérité d’une énorme bosse – Mon BB greffé à ma main, j’ai honte, mais.. besoin de rester connectée à l’Amoureux – Ecrire sur le sable, c’est cooly-cool – Un beau ciel bleu pour agrémenter nos discussions philosophiques(ou pas) – « Ah bah je voudrais bien être le patron » ou comment draguer un Raton – Se faire réveiller par du Biniou et des danses folklos – A 11h, on tourne au café-chocolat, eux, au Muscadet. Vive les Bretons. – Les visages fatigués mais apaisés (il me semble)- Le retour (difficile) à la normale – Le tri des photos et cette sensation bizarre: ces trois derniers jours se sont-ils produit ou pas..?

Dimanche pluvieux.

8 Nov

novemberzara

Zara

sandroSandro

J’adore ce genre de Dimanche -ce qui est rare quand on sait que je peux passer mon Dimanche à me morfondre- un jour où on se lève difficilement, encore emmitouflée dans la couette en buvant sa tasse de Nesquick. J’aime me dire que je n’ai pas d’impératifs pour ma journée, je vais aller fouiner dans un troc Livres, essayer de finir ma pellicule de fish-eye, regarder un film et faire un goûter à 16h. Je vais passer une bonne journée en oubliant que demain,  les soucis reprennent. Mais on s’en fout, aujourd’hui, on est Dimanche; je suis heureuse, je danse sur du Lady Gaga tout en sautant sur mon lit, j’ai trié mes sacs et mes fringues en vrac. J’aime les dimanches comme ça. Je vous embrasse.

OMG

24 Sep

DSC_0045

DSC_0062

Robe Sandro – Gilet Uniqlo & sac.. Moa ;)

 Alors, cette affaire de robe Sandro, ça ne nous rajeunit pas.. Ca nous ramène à cet article. Je plaide coupable, je ne suis pas dans la catégorie « in » des bloggueuses parce que je ne vous montre pas mes trouvailles (encore faut-il toutes vous les montrer.. Ahaha.) le jour même. Et donc cette robe était déjà baptisée bloggueusement, temps pourri (donc impossible de faire des photos), aucun(e) photographe motivé(e) & surtout.. une feignantise aigue d’accélérer les choses. Mais heureusement qu’il y a toujours des âmes charitables prêtes à vous prendre en photo (bien, très bien) et même avec le sourire! Donc maintenant que le problème des photos est réglé , une jolie année blogguesque se prépare. (Je ne dirai jamais assez Merci à ma photographe attitrée ♥ )

Pour la petite histoire (je hais cette expression), cette robe Sandro, je l’appelle ma robe Heidi fille de la montagne (d’où le titre, vous vous en doutez), je me vois dans de grandes herbes, gambader dans les prairies helvétiques, alala.. Bon, c’est pas en Suisse que je suis allée la chercher mais chez Sandro, au stock, plus précisément (ça évite de payer la robe 97€, ahaha). Elle était trop grande (pour pas changer les bonnes habitudes..) mais grâce aux doigts de fée de ma maman, la voilà, un peu mieux ajustée. J’avoue cette robe ne fait pas l’unanimité, elle fait trop Heidi, parait-il. Personnellement, je la trouve mignonne, elle est simplette et se porte facilement, a la bonne longueur, bonne couleur. Pourquoi donc la renier?

J’ai pu remarquer que même ici, on lui faisait de l’ombre. Mon sac? Arf.. une grande histoire d’amour. Qui ne m’était pas destinée, en fait. Quand on accompagne une copine acheter un truc et qu’au final, on repart avec le même sac mais en deux exemplaires. Je crois que je ne vais pas tout de suite vous dire d’où il vient. On va faire marcher vos méninges. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’il coûte que dalle (19.95€) Alors??

Edit: Le sac vient tout simplement de.. Moa! Ce magasin que je n’aime pas particulièrement et qui pourtant vend des trucs pas mal du tout parfois (sortis des ballerines à cerises & guêtres fluorescentes). Il était là posé, il nous attendait, je crois. Il est plutôt pratique, pas cher & mignon non? Mais pour être honnête, vu le prix, il est aussi extrêmement fragile et a du mal à résister au poids du Code Civil & Code Pénal.. –‘