Tag Archives: Maladie

El Hombre

5 Jan

 
J’avais envie de vous montrer ma tête mais c’est bien parce que la photo est super jolie. C’est normal, c’est ma photographe attitrée (celle qui me lâchera pas) qui l’a faite. (Baïbi, si tu passes ici, casse-dédi). J’aime tellement cette photo que je l’ai recyclé pour Fessebouc, Eméssène et maintenant, ici. Elle est pas belle la vie? Bon, j’espère que ce début 2010 se passe bien pour vous (je vais juste éviter de vous bassinner avec mon année fétiche). Pour moi, c’est plutôt cool, je croque la vie à pleines dents. Avouez que ça change d’il y a encore six mois où tout allait de travers. Aujourd’hui, tout va plutôt bien. Je vais avoir des partiels mais le stress est petit. J’ai quelques amis qui tiennent vraiment la route. Je dis rien que des bêtises et je passe ma journée à rire. Je me sens aimée, c’est cool. Je vais me faire tatouer. Mon chat est une boule d’amour. J’ai envie de sauter partout, de diffuser de l’amour dans toutes les bouches d’aération de Paris. Je sais c’est chiant, les gens heureux hein? Mais ça change tellement des rendez-vous à l’osto, des séparations qui font mal. Cette année, je croque la vie à pleines dents et j’emmerde les ennuis. Aujourd’hui, j’ai même failli m’acheter un sac à dos Hello Kitty, je tiens à vous rassurer, juste pour faire joli dans mon temple Hello Kitty. Je sais pas si c’est l’amour avec un grand A ou juste les gens qui m’entourent mais.. Tout va bien.

Pour vous aussi, j’espère. Je vous embrasse.

11:05

27 Sep

C’est vrai que c’est pas toujours facile, il faut vivre avec ses propres problèmes et ceux des autres. Il faut se battre au quotidien pour pouvoir sourire le plus possible. Il faut vaincre la, les maladie(s) avec le sourire parce que sinon c’est pas marrant. Je le dis toujours mais je crois que c’est dans des moments comme ça, que les gens sont les plus forts, que les gens se dévoilent véritablement. Face à l’adversité, le mot famille prend enfin un sens pour moi. Les larmes coulent parce que j’ai tout simplement peur. J’ai l’impression que la vie s’effrite peu à peu. Les gens en entendent parler depuis des années donc ils oublient que ça me ronge, au fond, tous les jours, tout le temps. Ils s’étonnent de voir cette jolie jeune femme -qui n’est pas moi- perdre sa joie petit à petit au fur et à mesure que la petite boule grandit dans un de ses seins. Elle écrit chaque jour pour se rappeler ce que c’est la douleur, ce que c’est l’épreuve, ce que c’est de mieux souffrir pour mieux profiter de la vie, ensuite. J’ai énormément peur pour elle, j’ai l’impression que tout pourrait s’arrêter du jour au lendemain. Je suis encore jeune et je me sens si vieille quand je me rend à l’hôpital. C’est peut être pour ça que je n’aime pas y aller pour les autres. J’y ai passé tellement de temps, je ne veux plus connaître ce monde là. Je n’y vais plus et heureusement. Tout se calme à un moment ou un autre pour mieux revenir. Mais y aller pour Elle c’est une véritable épreuve, Elle m’a toujours soutenue et maintenant c’est moi qui vais devoir la soutenir, la regarder perdre ses cheveux. C’est dur à supporter et pourtant si facile à écrire, les larmes coulent toutes seules. Quand on a la santé , on a la vie. Bon alors, on va se faire une jolie vie maintenant..?