Tag Archives: Berlin

C’est toi le beignet.

30 Mar


Je vous disais que je fais vraiment n’importe quoi, en ce moment. J’ai regardé les billets pour le mois de Juin. Je me suis renseignée pour Erasmus même si je ne parle pas un mot d’allemand. (Kikoulol). Non mais mes rêves du moment sont voués à l’échec. Je vais droit dans le mur mais j’y vais. Avec le sourire aux lèvres, en plus! Apprendre l’allemand prend environ quatre ans, c’est (trop) long. Alors sinon j’ai pensé me réfugier chez mon amoureux berlinois (ahahaha) et apprendre au quotidien. J’en ai marre. Je veux faire ma vie là-bas, pas ici. Bon, je retourne regarder Le Destin de Lisa, ça me fout une boule au coeur de voir tout ce que j’ai déjà vu là-bas. Mais j’aime bien me torturer..

Ich Bin ein Berliner*

13 Mar

(Pour voir mes super GIF s’activer, cliquez dessus :) )

-Le voyage:
Là, une grande question se pose. Car, train ou avion? On a opté pour le train histoire d’économies mais en fait l’avion aurait été aussi rentable, on pense. Le car, c’est pas envisageable pour moi mais si vous êtes des vrais warriors, why not. Le train est déjà une épreuve à lui seul. Vous restez 12h30 dans un compartiment à six et c’est assez spartiate mais franchement.. je crois qu’on regrette pas tant que ça (mon accolyte, tu peux donner ton avis ahaha). On a rencontreé des gens sympas et on a bien ri, au final. Et puis, ça évite de gâcher une journée vu qu’on part de Paris à 20h20 et qu’on arrive à Berlin Hauptbahnof à 9h donc ça laisse toute liberté d’emploi du temps.

-L’hébergement:
Je vous conseille vivement d’aller sur ce site qui gère différentes auberges de jeunesse et c’est là qu’on a trouvé notre bonheur. On réserve dessus puis ils te disent dans laquelle il y a de la place (faut pas oublier qu’il y a BEAUCOUP de monde qui va à Berlin, à toutes périodes..). Elles sont toutes situés -plus ou moins- dans le même quartier. Et les auberges sont vachement sympas. Je vous parlerai que des auberges de jeunesse car on a même pas envisagé l’hôtel -qui est certe, moins cher qu’ailleurs- car on voulait vivre paisiblement et.. follement donc l’auberge s’imposait. Ils louent même des apparts qui sont franchement sympas.

-La bouffe:
On entame le sujet épineux. La spécialité berlinoise c’est le currywurst, de la saucisse au curry, à tester obligatoirement. Ainsi que leur hot-dog (qui a un nom particulier mais je ne m’en souviens plus..) même si le pain est quelque peu pas bon. Car oui, les berlinois ont du mal avec tout ce qui est pain (à part leur pain bien à eux), ne mangez pas de la baguette, contentez vous de leur pain bien allemand (qui est très bon) et de leurs pâtisseries exquises qui ont parfois des noms bizarres mais souvent c’est bon (et c’est une fille qui a mangé un beignet à la ricotta à 10h du mat’ qui vous dit ça..). Puis, il y a les enseignes incontournables. Le Starbucks est toujours de la partie mais avec un sandwich typiquement allemand/(berlinois (?), c’est la dunkelbrotchën (si je ne me trompe pas), c’est un pain exquisement bon avec de la mozza, tomate séché, roquette et jambon. Miam. Pour continuer dans le chapitre « grande enseignes », on a fait Burger King, Subway, Pizza Hut, Mc Do (et on a même pas honte) et j’ai tout trouvé meilleur qu’en France et moins cher bien sûr.. Et la meilleure enseigne pour la fin: Dunkin Donuts qui m’a fourni tous mes petits déjeuners et j’en salive rien que d’y penser. Ah et.. j’ai oublié la bière mais on n’en a absoluement pas bu donc je peux pas vous donner un avis objectif.

-La culture:
Il y en a pour tous les goûts. Je crois que ce qui m’a le plus marqué, c’est -bien sûr- le mémorial des juifs morts pendant la Seconde Guerre Mondiale. Si on entend culture, lieux culturels, il faut voir la Porte de Brandeburg, Alexanderplatz et tout ce que vous pouvez trouver dans un guide touristique. Après, par contre, il faut se perdre. Allez faire un tour dans Prenzlauer Berg, le quartier cool de Berlin (où on peut trouver une friperie trop cool), longez le mur (absolument obligatoire); osez rentrer dans les cours, sur les parkings, etc. TOUT est bon à Berlin (comme dans le cochon). Visitez le Tacheless pour les artistes. Le musée Kennedy pour le glamour et le musée de la saucisse pour les rigolos. Je vais pas vous faire une liste complète mais dans le guide Lonely Planet, vous pourrez trouver votre bonheur. Par contre, n’allez surtout PAS au zoo, c’est un truc pour dépressifs.

-La nuit (ou pas):
Niveau bars, dur de faire une liste, il y en a partout. On dira qu’il y a l’incontournable Madame Claude avec ses meubles à l’envers et le Gainsbourg bar américain et l’Astro Bar. Pour les assoifés de boîtes: le Bergheim (incontournable), le Watergate, le Week End & le White Trash Fast Food. (On a pas tout fait, je conseille ce qu’on m’a conseillé, français ou allemand (arf.. nostalgie..)).

-Le shopping:
Centre commercial Alexa (je vous en parle dans l’article ci-dessus) qui se situe près d’Alexanderplatz. Il y a des friperies sympas (que je n’ai pas faite malheureusement) dans Tiergaten. Mais il y en a aussi deux-trois que j’ai faite dans Prenzlauer berg (ainsi qu’un photomaton en n&b à 2€). Faut aussi faire un tour sur Kurfürstendamm (un peu leurs Champs Elysée) qui acceuillent boutiques de luxe et grandes enseignes telles que H&M & Zara. Pour les petites boutiques, méfiez-vous juste sur les horaires, beaucoup n’ouvrent qu’à midi.

Voilà, j’ai certainement oublié un millier de choses mais vous avez déjà une petite idée là :) Et s’il manque une catégorie ou des questions, allez-y, je vous écoute.

Il était une fois.. Berlin.

7 Mar

Me revoilà, fraîchement, de retour à Paris et c’est un désastre. Je veux retourner à Berlin illico presto. Alala si je pouvais m’assumer financièrement pour les dix prochaines années, j’y serais déjà. Bon, soyons méthodiques alors..

Je suis partie du 1er mars au 7 mars, autant vous dire qu’on s’est fait plaisir. Pour le voyage, on a choisi la facilité (rheum..): le train! Il n’y en a qu’un qui part de Paris Est à 20h20 et qui arrive à 9h à berlin Hauptbahnof, ça évite de ruiner une journée mais..12h30 à six dans un compartiment minuscule. Franchement.. on est des warriors, on a tenu le coup, on sortait aux gares pour fumer, on mattait les allemands, les français, tout ce qui pouvait passer dans ce petit couloir étroit. Je crois pas vraiment regretter le train au final même si c’est galère pour dormir et pour avoir un minimum d’intimité. Mais peut être parce qu’on a fait des rencontres sympas et que voilà, ça efface un peu le côté austère du truc. Et je parle même pas des saoulards français/allemands qui servent de contrôleurs mais ça, c’est une autre histoire.

Arrivées à Berlin, il y a un truc qui m’a frappé: c’est beau. Quand je dis beau, c’est pas juste « mignon, blablabla », c’est que c’est beau de A à Z -pour moi car c’est pas l’avis général- j’ai adoré l’architecture, les gens, les transports, etc. Et c’était rien qu’à la gare. Un gentil monsieur est venu spontanément nous aider pour nous en sortir dans les transports. Heureusement, avec ma maniaquerie d’organisation, j’avais choisi une auberge de jeunesse vraiment dans le centre et pas chère en plus donc on a vite découvert les joies des beaux quartiers berlinois et tout ce qui se trouve dedans et waow mega claque visuelle! Une auberge de jeunesse dans les beaux quartiers mais qui se trouve à côté d’un terrain vague tout tagué. J’adore. Première confrontation avec la vie pas chère de Berlin, tout coûte une misère. Résultat, on s’est lâché au DM en achetant des produits de beauté pour trois fois rien (une certaine personne se reconnaitra AHAHAHA) et aussi des clopes (qui sont moins fortes que les clopes françaises).

Bref, on a ensuite investi l’auberge de jeunesse et oui, le mot « investir » est bien choisi. Notre chambre était cutty à souhait. Une chambre rien que pour nous deux avec une douche dedans et voilà un vrai petit cocon. L’auberge est pas trop fêtarde ni trop silencieuse pile comme il faut (sauf quand nos voisines italiennes sont rentrées de boite à 5h30 en ameutant tout le monde. Je peux vous dire qu’elles avaient pas bu que de la grenadine, les coquines.) Vous vous doutez que je vais pas vous faire un résumé de chaque journée, ça serait bien trop long et certainement très chiant.

Pour faire court, on a fait nos touristes mais touristes modérées, j’ai utilisé les bons plans qu’on m’avait filé (Merci les filles!) et aussi les plans de deux-trois locaux de là-bas. On a vu -bien entendu- la Porte de Brandebourg, le Parlement, le Mémorial des Juifs tués pendant la Guerre, Alexanderplatz, le Zoo de Berlin (nul à chier, surtout ne PAS y aller, les animaux sont sous Prozac tellement ils dépriment) et j’en passe. On a marché (beaucoup), on a ri (beaucoup) on a communiqué (moins, par contre) mais franchement.. cinq jours pour se vider entièrement et avec l’idée de jamais vouloir rentrer à Paris. Tout est dépaysant. C’est un pays vachement sécurisant, tu peux te balader à toute heure de la nuit, en robe, aucun mec ne viendra t’emmerder. Tu te sens bien, tout simplement. Le bonus qui fait mal là-bas, c’est la bouffe. C’est une tuerie, y a pas d’autre mots. Ca coûte rien donc forcément.. on s’est fait plaisir et surtout, c’est bon, faut l’avouer.

La France a pas mal de leçons à recevoir d’autres pays, je pense. A Berlin, les gamines de 13 ans parlent parfaitement français parce qu’elles l’étudient en cours, les transports sont spacieux et dix fois plus pratique qu’en France. Y a des flics un peu partout mais c’est pas malsain, les beaux quartiers cotoient les artistes alternatifs. Les gens sont assez réservés mais on a croisé de véritables rayons de soleil qui nous ont donné des forces pour nos longues journées. Le soir, on rentrait éreintées mais.. heureuses. J’ai pris 550 photos donc ça va être dur de faire un échantillon varié mais je vous prépare un autre article plus touriste, avec une liste de choses à faire absolument et un diapo de photos. Pour revenir sur le voyage, le retour a été très douloureux parce qu’on quittait un véritable cocon et qu’on a retrouvé les bonnes vieilles têtes de cons caractéristiques de Paris. J’ai une pensée pour Charles-Henri, j’espère le recroiser.

Même si ça fait deux jours que je chiale, je suis contente de l’avoir fait et j’ai tellement hâte d’être en Juin..

Edit: Et même en relisant mon article, j’arrive pas à faire partager mon truc. J’ai oublié un milliard de détails, la drague dans le métro berlinois, les friperies, les donuts, le Musée Kennedy … Bref, je remanierai peut être cet article, à tête reposée mais ça serait tout de même dommage, là c’est du premier jet, sur le vif. Affaire à suivre..

Hallo!

5 Mar

Voilq, je voulqis juste ecrire un petit bout de texte pour vous fqire gouter qux joies des clqviers qllemqnds… on rentre demqin et je suis totqlement triste de devoir lqcher cette ville aue j’qime tqnt  et meme ces gens…  je vqis qvoir un milliqrd de photos et de bons plqns q bqlqncer: A dimqnche mes petits loups :)

Wanna be my Lover

5 Fév

Oui je porte des bagues d’amour et elles sont signées Marc Jacobs – Ca va, vous?- La fac reprend sérieusement lundi et j’ai hâte, bondiou – Entre temps, faut que je fasse les fins de soldes vu mon maigre butin de cette année – Je pensais m’inscrire à une soirée Meetic pour la St Valentin (kikoulol) vu mon amour pour cette fête. Seule ou accompagnée – Berlin, c’est bientôt! Filez moi en privé vos adresses ceux qui veulent des cartes postales. Et pour le cadeau kitsch, c’est pareil, dites moi. Y a déjà Julie qui l’aura, alors s’il y a d’autres concurrents – Je vous ai dit que je me trouvais un mari par semaine sur Chatroulette? – Oui, j’ai un peu honte – Faut que j’arrête de regarder Faites entrer l’accusé, ça me fait faire des rêves bizarres – Je me suis mise au Destin de Lisa pendant ma semaine de post-partiels, quel look elles ont les allemandes! – d’ailleurs, en parlant de ça, je me sens comme un mouton quand je découvre que toute la Bloggo moove son body à Berlin. Hark. – Je prépare pour mon tout dernier partiel et qui dit tout dernier partiel dit plus d’articles sur le blog dans les jours à venir – Tendrement, Audrey.

Ich bin ein Krapfen*

16 Jan


Ca y est, c’est parti mon kiki! Du 1er au 6 mars, je suis dans la capitale allemande. C’est un projet qui me tenait à coeur mais pas mal de fois, les projets comme ça sont souvent avortés et puis tu tombes sur quelqu’un qui est motivé comme toi et hop! Vous voilà partis pour de folles aventures chez les Berlinois. Et puis, je pars avec ma photographe attitrée de 2010 donc des photos y en aura « en veux-tu, en voilà ». Donc voilà, c’est cool, jusque là, les bons plans nous sourient (train, appart, etc) mais.. on ne parle pas un mot d’allemand, ça va être lolilol mais surtout on  ne connait pas THE bons plans (les trucs pas touristiques quoi), des endroits ou tu peux rencontrer de la Birgït et du Hans et papoter sur l’avenir des papillons jaunes. Donc, avec toute votre gentillesse, si vous connaissez deux-trois bons plans, ça serait fort sympathique de m’en faire part. Et j’ai même envie de vous faire un petit cadeau pour la peine. La main innocente d’un enfant tirera au sort un commentaire et j’enverrai un joli cadeau kitsch à cette personne (et si elle veut pas, bah qu’elle aille manger la litière de mon chat).

* Je suis un beignet (si Reverso ne s’est pas encore planté..)